Lettre ouverte : à vous de juger








érencement

Lettre ouverte : à vous de juger

A.D.C.L. Entraide répond à l'Orne Hebdo

Premier Droit de Réponse : Le secrétaire de l'association A.D.C.L. Entraide, Tony Bernelas (organisateur des concerts A.D.C.L.) Répond à l’Orne Hebdo, journal satirique

M. David Guévard, éditeur-rédacteur du journal l'Orne Hebdo, aux ordres de l'Eglise catholique, un ignare dictateur pro-nazi qui s'oppose à la Liberté d'expression en détruisant les Concerts pour : « l'Appel à la Nouvelle Spiritualité productrice de l'Union Juifs - Chrétiens - Musulmans, la Paix à Jérusalem, l'Appel au Conseil Mondial Humaniste, au S.O.S. Catastrophes Monde ».

Le 21/07/2010, j'ai déposé plainte contre M. David Guévard, au motif de : Discriminations - Diffamations publiques par voie de Presse - Atteinte à l'image et à la considération - Dénigrement - Incitation à la violence - Entrave et Atteinte à la Liberté d'Expression.

MISE AU POINT ET REPONSES AUX PROPOS MENSONGERS DU JOURNALISTE :


- A.D.C.L. Entraide « Une association inquiétante » : Parce qu'A.D.C.L. Entraide dénonce la corruption politique et religieuse, l'absence de solutions face aux crises, et qu'elle propose la création du Conseil Mondial Humaniste.

M. David Guévart n'a pas cherché à comprendre et à développer notre Lettre ouverte, il a redigé un récit avec une analyse superficielle du Message que nous véhiculons, et, pour le comble, sans nous avoir rencontrés

- « Un message aux relents sectaires non dissimulés » : Parce que le journaliste pro-catholique ne supporte pas que l'on touche à son Eglise catholique. (Concernant cette accusation de "secte", mon Père Yves Bernelas (Président A.D.C.L. Entraide) a obtenu un non-lieu du Parquet de Lisieux le 23/12/1997 suite à une mise en examen judiciaire, de par un dossier fabriqué autour d'une plaignante, laquelle a ensuite retiré sa plainte par lettre manuscrite. M. David Guévart est donc HORS-LA-LOI en attaquant une décision de Justice.)

- « L'ADFI (Association de défense des familles et de l'individu victimes de sectes), met en garde : “l'ADCL Entraide est connue de nos services. Ils sont très bien implantés à Lisieux“. “Beaucoup de personnes” se seraient estimées victimes d'arnaques et seraient venues se renseigner auprès de l'ADFI » : Qui sont ces personnes ? Et si elles existent, pourquoi ne saisissent-elles pas la Justice ?

- Pour l'ADFI, « A.D.C.L. Entraide n'est pas une secte, mais un mouvement dérivant » : Dérivant pour ceux qui ne se sont pas penchés sur l'objet de l'Appel à l'Union Juifs - Chrétiens - Musulmans, l'objet de la Spiritualité du Discernement, l'objet de l'Appel à la création du Conseil Mondial Humaniste.

- « Les organisateurs restent laconiques sur l'objectif : récolter de l'argent pour faire face aux grandes catastrophes » : Le but du concert n'était pas basé exclusivement sur la récolte d'argent pour faire face aux grandes catastrophes, car tous nos concerts ont été déficitaires, mais un support pour se faire entendre.

- « Pratiques de racolage » : Les milliers de personnes venues chaque année à nos concerts au Parc Expositions de Lisieux peuvent témoigner que personne ne les a jamais racolées.

- « Yves Bernelas est à la tête de nombreuses associations » : Yves Bernelas est à la tête d'une seule association, et de surcroît sous le poids des menaces - discriminations - censures.

-  Yves Bernelas (Président A.D.C.L. Entraide) n'a jamais dit : « nous avons aussi besoin du soutien des people pour nous faire connaître » : Il s'agit du propos de M. Philippe Guermyet, un journaliste en recherche d'emploi, qui m'accompagnait.

- « L'histoire spirituelle de Yves Bernelas n'est pas saine. Pas sainte non plus » : Si David Guévart était un vrai Croyant, même pro-catholique, il aurait accepté une rencontre les yeux dans les yeux avant de juger - accuser - condamner.

- « L'annulation du concert montre à quel point l'association ADCL Entraide n'est pas à l'aise avec ses propres thèses » : L'annulation du concert, une décision responsable vis-à-vis du public, face aux menaces de mort et de barrage à l'entrée du parc des expositions, soulevées par M. David Guévart.


- Dans son article de presse, David Guévart se garde bien de mentionner qu'il disposait, depuis quatre mois, du contenu de la Lettre ouverte.

www.adclentraide.fr

www.dailymotion.com/Yves-Bernelas     www.youtube.com/user/adcl14

Haut de page  |  Ecrire à Tony Bernelas  |  www.adclentraide.fr  |  Référencement Web

www.adclentraide-proteste.com

presse
A.D.C.L. Entraide sursur Google+

2ème Droit de Réponse de A.D.C.L. Entraide au journal de Presse l'Orne Hebdo, dont la responsabilité de l'annulation du concert à Alençon incombe à M. David Guévart Editeur, pro-catholique et provocateur de la polémique contre la Croix Glorieuse de Yves Bernelas.

David Guévart soutient un mot d'ordre (écrit) qui circule depuis 1992, mentionnant "Il faut tuer Yves Bernelas spirituellement, matériellement, corporellement, Il est de trop sur cette planète". (Ce mot d'ordre est encore et encore en vigueur aujourd'hui)